Fractures à l’épaule

Diagnostic et traitement des différentes fractures

Les fractures à l’épaule sont fréquentes, les trois os concernés sont l’humérus, la clavicule et l’omoplate.
L’arsenal des traitements des fractures à l’épaule s’est considérablement agrandi durant les dernières années, avec l’avènement de la prothèse inversées pour les fractures complexes de l’humérus, et également les traitements arthroscopiques de certaines fractures de la glène, ou fracture de la clavicule.

 

Voici un point des différentes possibilités de traitements réalisés au CMEM.

Les fractures de l’humérus proximal (du haut de l’humérus)

La majorité des fractures non déplacées, ou peu déplacées de l’humérus proximal (du haut de l’humérus), doivent souvent être traitées sans chirurgie. Une attelle simple est alors positionnée.

Pour déterminer l’importance et le déplacement de la fracture, un scanner peut être nécessaire. Il est alors réalisé au sein du CMEM à la clinique Bouchard.

Lorsqu’une chirurgie est nécessaire, plusieurs techniques sont possibles :

Radiographie Fracture de l'épaule CMEM

La plaque d’ostéosynthèse : une plaque avec des vis est positionnée lorsque le chirurgien estime qu’il est possible de rétablir l’anatomie normale de l’épaule. Elle est davantage réalisée chez les patients jeunes.
Le clou d’ostéosynthèse : l’objectif est le même qu’avec la plaque, mais le matériel est légèrement différent, permettant ainsi une tenue interne à l’os de l’humérus.
La prothèse inversée d’épaule : son utilisation dans la chirurgie des fractures de l’humérus proximal à partir de 65 ans a révolutionné les suites des fractures complexes. Elle permet de rétablir une fonction de l’épaule même dans les fractures déplacées les plus complexes, et notamment dans les fractures-luxations.

Image (1) : Radiographie CMEM – Ostéosynthèse par plaque pour fracture de l’humérus
Image (2) : Radiographie CMEM – Prothèse inversée pour fracture de l’humérus

Fractures à l'épaule -Radiographie CMEM

Les fractures de la glène de l’omoplate

La glène de l’omoplate est la surface articulaire de l’os de l’omoplate, qui s’articule avec l’humérus pour former l’articulation gléno-humérale de l’épaule. Les fractures de la glène de l’omoplate sont plus rares, et leurs indications opératoires également.

Plusieurs situation justifie une opération, et différentes chirurgies peuvent être proposées :

La réduction ostéosynthèse par abord antérieur : 2 vis sont positionnées dans la fracture, en réalisant un abord très similaire à la butée de latarjet pratiquées dans les luxations d’épaule.

La réduction ostéosynthèse par arthroscopie : une arthroscopie d’épaule permet de visualiser la fracture, et de la fixer avec une ou plusieurs vis sans abord chirurgical traumatisant.

Parfois une intervention de butée d’épaule de Latarjet peut même être réalisée d’emblée.

Les fractures de la clavicule

On retrouve plusieurs types de fracture de clavicule :

Les fractures non ou peu déplacées de la diaphyse de la clavicule (tiers moyen de la clavicule), qui ne justifient pas d’intervention chirurgicale, mais une attelle pour 4 à 6 semaines.

Les fractures déplacées de la diaphyse de la clavicules : qui lorsque le raccourcissement de l’épaule est important, ou bien l’écart inter-fragmentaire, ou lors de la survenue d’une complication (cutanée, nerveuse ou vasculaire), justifient la mise en place d’une plaque d’ostéosynthèse de clavicule.

Les fracture déplacées du ¼ distal de la clavicule, qui ont la particularité de pouvoir être traitée par assistance arthroscopique. Un endobouton permet de stabiliser la fracture le temps de la consolidation, et cet endobouton vient s’ancrer au niveau de l’omoplate (Illustration en vidéo). Il est positionné par arthroscopie.

Image : Radiographie CMEM – Endobouton coraco-claviculaire pour fracture de la clavicule

Fractures à l'épaule - Radiographie CMEM

POSER VOTRE QUESTION SUR LES FRACTURES À l’épaule

Nos chirugiens vous répondent 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Une prise en charge axée sur :

Une relation de proximité

Une expertise

Une prise en charge de la douleur

Un retour rapide à la mobilité