Jersey Finger ou Rugby finger

Diagnostic, symptômes et traitements

Le Jersey Finger correspond à l’arrachement du tendon fléchisseur profond d‘un doigt dans un contexte sportif. L’extrémité du doigt ne se fléchit plus car le tendon est arraché de son insertion. Il s’agit d’une urgence qui nécessite une intervention chirurgicale pour en limiter les séquelles.

L’équipe du CMEM se tient à votre disposition pour vous renseigner sur cette pathologie et sa prise en charge.

Qu’est-ce qu’un Jersey Finger ?

Un jersey finger correspond à l’arrachement du tendon fléchisseur profond d’un doigt. Il survient classiquement lors de la flexion contre résistance du doigt dans un contexte sportif. 

Jersey finger : L’extrémité du doigt ne se fléchit plus car le tendon est arraché de son insertion
« Illustration en image d’un symptôme du Jersey finger »

Après le traumatisme, l’extrémité du doigt ne se fléchit plus car le tendon est arraché de son insertion sur le bout du doigt.
Le Jersey Finger est une urgence et nécessite une prise en charge chirurgicale de reconstruction afin d’éviter au maximum l’aggravation du tableau.

Quels sont les symptômes d’un Jersey finger ?

Une douleur à la palpation du doigt et de la paume de la main car le tendon peut se retracter comme un élastique

Une impossibilité de plier le bout du doigt (articulation interphalangienne distale)

Un hématome du doigt

Une déformation du doigt qui ne se fléchit plus

Le diagnostic est facile cliniquement.

Une radiographie est nécessaire à la recherche d’un arrachement osseux, une luxation du doigt, une fracture. Une échographie peut aussi être demandée pour évaluer le degré de rétraction du tendon.

Jersey finger : symptômes et traitement

Quel est le traitement ? Comment soigner un Jersey finger ?

Le traitement doit être fait le plus rapidement possible. Il s’agit d’une chirurgie de reconstruction tendineuse permettant de réinsérer le tendon sur la dernière phalange du doigt.

L’intervention se fait sous anesthésie locale ou locorégionale en ambulatoire et nécessite une incision du doigt qui permet de retrouver le tendon arraché et de le réinsérer. Souvent le tendon est rétracté à la paume de la main et l’incision peut s’étendre sur toute la main.

Après l’intervention, une immobilisation de protection stricte est nécessaire. Un protocole de rééducation doit commencer immédiatement après l’intervention par un kinésithérapeute.

Ce traitement de reconstruction est possible pendant les 3 premières semaines après le traumatisme. Après ce délai, une reconstruction n’est plus possible.

Et les suites ? Y a t-il des séquelles après l’opération ?

Le but du traitement est d’éviter l’aggravation et de reconstruire au mieux la fonction du doigt. Cependant, même en cas de traitement optimal il existe souvent une raideur du doigt.
Un suivi spécialisé est donc nécessaire pendant plusieurs semaines.

POSER VOTRE QUESTION SUR LE JERSEY FINGER

Nos chirugiens vous répondent 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Une prise en charge axée sur :

Une relation de proximité

Une expertise

Une prise en charge de la douleur

Un retour rapide à la mobilité