Rupture de la coiffe des rotateurs de l’épaule

Diagnostic, symptômes et traitements par arthroscopie

Qu’est-ce qu’une rupture de la coiffe des rotateurs ?

La coiffe des rotateurs est un ensemble de tendons, venant coiffer la tête de l’humérus: le tendon du supra-épineux, le tendon de l’infra-épineux, le tendon du subscapulaire et le tendon du long biceps

La rupture de coiffe est une déchirure de ces tendons, cette déchirure est accidentelle ou liée à l’usure, elle entraîne alors des douleurs et une perte de force.

    Quels sont les symptômes d’une rupture ?

    Les symptômes sont d’apparitions progressive ou brutale selon l’origine traumatique ou dégénérative, et les symptômes plus fréquents sont les suivants:

    Douleur de l’épaule

    Perte de force

    Sensations de craquement, claquement

    Parfois une limitation des mobilités

    Il n’est pas rare qu’un événement traumatique, viennent augmenter brutalement une épaule qui était déjà symptomatique.

      Coiffe des rotateurs

      Pourquoi opérer une rupture de coiffe des rotateurs?

      Les objectifs de l’opération sont multiples, et les indications opératoires dépendent de votre age, de votre degré d’activité (bricolages, sports etc…), de l’ancienneté de lésions et de la qualité de vos muscles.

      La chirurgie permet :

      D’éviter que l’épaule devienne douloureuse de manière chronique.

      De retrouver une meilleure force.

      De se donner une chance d’éviter l’évolution vers l’arthrose qui malgré tout reste possible.

        En quoi consiste la chirurgie par arthroscopie de la coiffe des rotateurs ?

        La chirurgie de réparation de la coiffe se fait maintenant par arthroscopie.

        Nos chirurgiens sont formés pour réaliser une réparation de vos tendons, par des petites incisions (1cm) par lesquelles on positionne une caméra et des instruments miniaturisés afin de réparer de manières personnalisées les lésions constatées au moment de l’intervention.

        L’intervention consiste en 3 étapes :

        Un nettoyage de l’inflammation, et un élargissement de l’espace sous acromial par une acromioplastie (rabotage d’un os venant en conflit avec les tendons). Pour permettre un meilleur glissement des tendons.

        Une gestion du tendon du biceps, qui est inflammatoire et malade dans 95% des cas. Il peut s’agir d’une ténotomie autobloquante ou d’une ténodèse (blocage sur ancre), selon la qualité du tendon.

        Enfin, une réparation de la déchirure des tendons par des fils ultra résistants et différentes ancres spécialisées.

          IRM rupture de coiffe

          POSER VOTRE QUESTION SUR LA REPARATION PAR ARTHROSCOPIE D’UNE RUPTURE DE COIFFE DES ROTATEURS

          Nos chirugiens vous répondent 

          0 commentaires

          Soumettre un commentaire

          Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

          Une prise en charge axée sur :

          Une relation de proximité

          Une expertise

          Une prise en charge de la douleur

          Un retour rapide à la mobilité